Guillaume-Thomas Raynal : Histoire philosophique et politique des établissements et du commerce des Européens dans les deux Indes (Sammelband)

Édition critique


Allgemeine Angaben

Herausgeber

Cecil Courtney

Verlag
Centre international d’études du XVIIIe siècle
Stadt
Paris
Publikationsdatum
2020
Reihe
Tome III
Weiterführender Link
http://c18.net/18/p.php?nom=p_ra_texte
ISBN
978-2-84559-131-8 ( im KVK suchen )
Thematik nach Sprachen
Französisch
Disziplin(en)
Medien-/Kulturwissenschaft
Schlagwörter
Siècle des lumières, 18. Jahrhundert, Raynal Guillaume-Thomas

Exposé

Comité éditorial : Anthony Strugnell, Gianluigi Goggi, Kenta Ohji (directeurs), Andrew Brown, Cecil Patrick Courtney, Georges Dulac, Hans-Jürgen Lüsebrink

Équipe scientifique : Guido Abbattista, Antonella Alimento, Pierre Berthiaume, Carminella Biondi, Muriel Brot, Andrew Brown, Cecil Patrick Courtney, Florence D’Souza, Georges Dulac, Ute Fendler, Gianluigi Goggi, Susanne Greilich, Girolamo Imbruglia, †Peter Jimack, Didier Kahn, Hans-Jürgen Lüsebrink, Jenny Mander, Marie-France Merger, Kenta Ohji, Madeleine Pinault-Sørensen, Stéphane Pujol, Reinier Salverda, Anthony Strugnell, Anoush F. Terjanian, Ann Thomson

Comité consultatif : †Remo Bodei, Robert Darnton, Michel Delon, †Michèle Duchet, †ArnaldoPizzorusso

Édition publiée en collaboration avec l’Istituto italiano per gli studi filosofici, Napoli, avec le concoursde la Florence Gould Foundation, New York, et avec le soutien de la Région Rhône-Alpes

L’Histoire des deux Indes de Raynal, ouvrage publié pour la première fois en 1770, constitue une source d’une richesse incomparable pour l’histoire du colonialisme et du grand négoce international, et plus généralement celle de la critique politique et philosophique au cours de la seconde moitié du XVIIIe siècle. Cette Histoire philosophique et politique des établissements et du commerce des Européens dans les deux Indes fut composée par Raynal avec la collaboration d’un certain nombre d’autres auteurs, notamment Diderot, Jussieu et Deleyre. Il serait difficile de surestimer l’importancede ce livre pour l’essor de la pensée radicale et révolutionnaire qui s’est développée à partir de la France au cours du XVIIIe siècle. Avec De l’esprit des lois de Montesquieu et le Contrat social de Rousseau, c’est un ouvrage de référence qui a nourri les idées incarnées par la Révolution américaine et par la Révolution française, et qui reste un des textes fondateurs de l’esprit de tolérance, de liberté, de justice, et d’investigation rationnelle. L’ouvrage fut condamné en 1772 par arrêt du Conseil et mis à l’Index en 1775, mais rien n’arrêta son succès : de nombreuses rééditions et des traductions en plusieurs langues étrangères se succéderont et Raynal le revisa à deux reprises, chaque révision étant plus audacieuse que la précédente. La publication de la grande édition révisée et augmentée de 1780, la première qui portait le nom de Raynal sur la page de titre, suscita une réaction très hostile de la part des autorités civiles et religieuses, notamment du Parlement de Paris, qui décerna contre l’auteur un décret de prise de corps. Cette condamnation valut à Raynal – qui fut obligé de s’exiler pour sesoustraire au décret du Parlement – la gloire du martyre et de la publicité pour son ouvrage. Pressenti pour siéger aux Etats généraux de 1789, il refusa en prétextant son grand âge. Deux ans plus tard il écrira une Lettre à l’Assemblée nationale datée du 31 mai 1791, dans laquelle il dénoncera le tourviolent que prenait la révolution.

Cette première édition critique de l’Histoire des deux Indes est également la première édition complète depuis plus de 180 ans. Le texte de base est celui de l’édition de 1780, la dernière à avoir ététotalement préparée et publiée sous le contrôle de Raynal. Elle est accompagnée de toutes les variantes des deux premières éditions, et d’un appendice donnant les détails des changements apportés à l’édition de 1820, qui fut en très grande partie préparée par Raynal avant sa mort en 1796. On trouvera également une introduction générale substantielle, une bibliographie sommaire des éditions de l’Histoire des deux Indes, des listes des contributions de Diderot, un glossaire, la reproduction des gravures originales (avec une description critique) et un fac-similé in-folio des tables et de l’atlas originaux. Chacun des dix-neuf livres qui composent l’ouvrage est édité par un spécialiste, et est accompagné d’une courte présentation et de notes explicatives.

Les études sur les récits de voyage et le post-colonialisme sont devenues l’un des domaines de recherche les plus activement en expansion, et l’Histoire des deux Indes est de nouveau l’objet d’un très large et très vif intérêt. C’est un document indispensable pour quiconque désire comprendre les rapports entre l’Europe et les Amériques et entre l’Europe et l’Orient, à un moment-clé du développement du rôle colonisateur de l’Europe à l’échelle du globe.

Inhalt

Table des matières, tome III

  • Principes de l’édition
  • Table des indications
  • Livre X. Établissement des nations européennes dans le grand archipel de l’Amérique, éd. Jenny Mander
  • Livre XI. Les Européens vont acheter en Afrique des cultivateurs pour les Antilles. Manière dont se fait ce commerce. Productions dues aux travaux des esclaves, éd. Ann Thomson
  • Livre XII. Établissemens des Espagnols, des Hollandois & des Danois dans les isles de l’Amérique, éd. Cecil Courtney et Reinier Salverda
  • Livre XIII. Établissemens des François dans les isles de l’Amérique, éd. Muriel Brot
  • Livre XIV. Établissemens des Anglois dans les isles de l’Amérique, éd. †Peter Jimack
  • Index de Raynal
  • Variantes
  • Les contributions de Diderot aux livres X-XIV, par Gianluigi Goggi

Verbundene Projekte / Publikationen

Anmerkungen

keine

Ersteller des Eintrags
Viktoria Sophie Lühr
Erstellungsdatum
Donnerstag, 20. Februar 2020, 10:05 Uhr
Letzte Änderung
Sonntag, 23. Februar 2020, 17:25 Uhr