Mathias Énard et l’érudition du roman (Sammelband)


Allgemeine Angaben

Herausgeber

Lena Seauve Markus Messling Cornelia Ruhe Vanessa de Senarclens

Verlag
Brill
Stadt
Leiden
Publikationsdatum
2020
Auflage
1
Reihe
Faux Titre 439
Weiterführender Link
https://brill.com/view/title/56951
ISBN
978-90-04-42550-7 ( im KVK suchen )
Thematik nach Sprachen
Französisch
Disziplin(en)
Medien-/Kulturwissenschaft, Literaturwissenschaft

Exposé

Markus Messling, Cornelia Ruhe, Lena Seauve und Vanessa de Senarclens (Hrsg): Mathias Énard et l’érudition du roman

Depuis plus de dix ans, les romans de Mathias Énard connaissent un succès qui ne se dément pas. La Perfection du tir en 2003, mais aussi Zone en 2008, Parle-leur de batailles, de rois et d’éléphants en 2010 et Rue des voleurs en 2012 ont remporté des prix littéraires de grand renom. Enfin, le jury du prix Goncourt a opté en 2015 avec Boussole pour un roman dans lequel « l’imagination » romanesque a pour support une époustouflante érudition portant sur l’Orient. Ce volume cherche à éclairer les modalités narratives qui permettent à l’auteur de transformer l’érudition en roman, mais aussi à situer son œuvre dans le contexte littéraire actuel.

Over the past ten years the novels of Mathias Énard have enjoyed both widespread critical acclaim and commercial success. In 2015 Énard was awarded the Prix Goncourt, France’s most prestigious literary prize, for Compass, a work which explores the fraught and often fruitful relationship between Europe and the Orient through the musings of an Austrian musicologist. Yet in spite of these successes, and Mathias Énard’s penchant for filling his novels with historical fact, little has been written about his work in academic circles. This volume seeks to fill that gap and shed light on the narrative modalities that allow the author to transform erudition into narration. It also seeks to situate his work in the current literary context, which is being shaped ever more by historical narratives.

Inhalt

Introduction
  Markus Messling, Cornelia Ruhe, Lena Seauve, Vanessa de Senarclens

L’œuvre de Mathias Énard, les Incultes et le roman contemporain français : Regards croisés
 Wolfgang Asholt et Dominique Viart

Partie 1: De l’orientalisme

La nuit palmyréenne
 Sarga Moussa

Ni roman historique, ni roman à thèse : Comment lire Boussole ?
  Stephanie Bung

Les narrateurs dans Zone et Boussole : Typologie, érudition et enjeux socio-politiques et humanistes
  Marie-Thérèse Oliver-Saïdi

Boussole, ou le romantisme de Mathias Énard
  Markus Messling

Partie 2: De l’écriture savante au roman

Les écrits universitaires apocryphes de Boussole : Représentations du savoir académique dans la fiction romanesque
 Luc Vallat et Antoine Vuilleumier

Représentations et usages de l’érudition chez Mathias Énard
 Victor Toubert

L’érudit insomniaque et veilleur : ou Boussole en roman de formation ?
  Vanessa de Senarclens

Partie 3: Zone et ses intertextes

Soleil des cous coupés : La Zone selon Apollinaire et Énard
 Claudia Jünke

Zones archaïques modifiées : Énard entre épopée antique et avant-garde
 Niklas Bender

Zone : Une « dialectique négative » de la conscience ?
  Markus A. Lenz

Un cénotaphe littéraire pour les morts sans sépulture : Mathias Énard en thanatographe
 Cornelia Ruhe

Partie 4: Horizons de la narration

« Un pied dans le jour et l’autre dans la nuit » : Sur la création d’un savoir alternatif dans Parle-leur de batailles, de rois et d’éléphants
  Sara Izzo

« Pas encore mort » : L’alcool, la nostalgie et la Russie chez Mathias Énard
  Diana Mistreanu

Rue des voleurs – réseaux, routes et circulation : Ou comment repenser la Méditerranée ?
 Birgit Mertz-Baumgartner

À la recherche d’un monument : Mémoire et oubli dans Tout sera oublié de Mathias Énard et Pierre Marquès
 Lena Seauve

Partie 5: Coda

Du whisky pour les écrivains autochtones
 Mathias Énard


Anmerkungen

keine

Ersteller des Eintrags
Lena Seauve
Erstellungsdatum
Freitag, 27. März 2020, 14:41 Uhr
Letzte Änderung
Sonntag, 29. März 2020, 17:45 Uhr