Bachelard (Monographie)


Allgemeine Angaben

Autor(en)

Vincent Bontems

Verlag
Les Belles Lettres
Stadt
Paris
Publikationsdatum
2010
Reihe
coll. "Figures du savoir"
Weiterführender Link
http://www.lesbelleslettres.com/livre/?GCOI=22510100325500
ISBN
978-2-251-76068-1 ( im KVK suchen )
Thematik nach Sprachen
Französisch
Disziplin(en)
Medien-/Kulturwissenschaft, Literaturwissenschaft
Schlagwörter
Imaginäre, Wissenschaft, Fortschritt, Rationalismus, Epistemologie, Gaston Bachelard

Exposé

Gaston Bachelard (1884-1962), figure exemplaire de l’école laïque — boursier d’origine modeste, il finira par occuper la chaire d’histoire et de philosophie des sciences de la Sorbonne — est un penseur non conventionnel : s’appuyant sur une physique, une chimie et des mathématiques en pleine révolution, mais aussi sur Freud et Jung (réinterprétés), il a construit une épistémologie d’un rationalisme subtil qui a largement fait école, comprenant le progrès de la science comme une suite de discontinuités ; métaphysicien, il s’est opposé à Bergson sur le problème du temps, défendant une philosophie de l’instant contre sa philosophie de la durée ; il a aussi renouvelé l’approche de la poésie, en donnant une importance inédite à l’Imaginaire.
On examine ici l’oeuvre foisonnante de Bachelard : son épistémologie, depuis l’Essai sur la connaissance approchée jusqu’au Matérialisme rationnel en passant par La Philosophie du non et Le nouvel esprit scientifique ; sa « métaphysique », ramassée dans L’Intuition de l’instant et La Dialectique de la durée ; sa poétique, depuis La Psychanalyse du feu jusqu’à La Poétique de la rêverie en passant par L’Eau et les rêves et La Poétique de l’espace.
On s’intéresse enfin à la nombreuse postérité de Bachelard.

Inhalt

Sommaire
Repères biographiques : une trajectoire « républicaine ».
Introduction : l’originalité d’une tradition de recherche : l’épistémologie historique. (5 pages)
1 La dynamique de l’esprit scientifique
1.1 La connaissance approchée et la rectification.
1.2 Les notions d’obstacle et de rupture épistémologiques.
1.3 La crise des objets induite par la « nouvelle physique » (relativité et microphysique).
1.4 La structure des révolutions théoriques : la récurrence conceptuelle.
2 Une philosophie contemporaine des sciences
2.1 Matérialisme rationnel et rationalisme appliqué.
2.2 Epistémologies régionales et transrationalisme.
2.3 La critique du substantialisme métaphysique.
2.4 Les progrès de la philosophie du non-.
3 L’alternance du jour et de la nuit (20 pages)
3.1 Elaboration d’une méta-poétique.
3.2 L’exploration imaginaire des quatre éléments.
3.3 La nature du temps (1) : contre Bergson.
3.4 La nature du temps (2) : méditation et rythmanalyse.
Le bachelardisme d’hier et d’aujourd’hui
La première vague : Cavaillès, Lautman, Gonseth, Enriques, le Congrès Descartes de 1937.
L’institutionnalisation : Canguilhem et Simondon, Bourdieu, Foucault, Dagognet, Lecourt.
L’actualité de la pensée bachelardienne :
La perspective d’un nouveau dialogue transatlantique.
La complémentarité avec la sociologie des sciences.
Le prolongement des analyses phénoménotechniques.


Anmerkungen

keine

Ersteller des Eintrags
Redaktion romanistik.de
Erstellungsdatum
Mittwoch, 11. Mai 2011, 11:19 Uhr
Letzte Änderung
Mittwoch, 11. Mai 2011, 11:19 Uhr