Le Séminaire de philologie romane de l’Université de Göttingen a le plaisir de vous inviter à un cycle de conférences virtuelles sur les identités religieuses dans la France d’aujourd’hui avec une attention particulière portée sur la France d’outre-mer

Programme

Inscriptions sur https://www.uni-goettingen.de/de/vortragsreihe+%28sommersemester+2021%29%3a+identit%c3%a9s+religieuses+dans+la+france+contemporaine/641000.html

17.05.2021, 14h15 – 15h45
Martine Cohen (Groupe Sociétés, Religions, Laïcités, CNRS et EPHE, Paris)
Être juif et français dans une France multiculturelle. Vers quelle nouvelle synthèse ?

Sociologue au Groupe Sociétés, Religions, Laïcités (CNRS), Martin COHEN a étudié le mouvement charismatique catholique en France, puis les controverses autour des «sectes». Observatrice du judaïsme français depuis les années 1990, et engagée dans un groupe de réflexion sur «Islam et laïcité», elle a proposé quelques analyses comparatives sur l’intégration des juifs et des musulmans en France.

31.05.2021, 14h15 – 15h45
Malika Hamidi (UGB Saint-Louis, Sénégal & EHESS, Paris)
Féministes et musulmanes : l’identité impossible ?

Malika HAMIDI est docteure en sociologie de l’École des hautes études en sciences sociales (EHESS) de Paris. Elle est par ailleurs chercheure associée du Laboratoire d’analyse des sociétés et pouvoirs / Afrique – Diasporas (LASPAD) de l’Université Gaston Berger de Saint-Louis du Sénégal et membre associée à l’étranger du Centre d’analyse et d’intervention sociologiques (CADIS, EHESS, Paris). Depuis plus d’une décennie, Malika Hamidi donne des conférences dans le monde entier sur les thématiques liées à l’islam européen, les féminismes musulmans ou encore l’islamophobie genrée.

07.06.2021, 14h15 – 15h45
Yannick Fer & Gwendoline Malogne-Fer (Centre Maurice Halbwachs, ENS-CNRS-EHESS-INRAE, Paris)
Protestantismes et culture en Polynésie française

Pour cette intervention, il est recommandé de voir le très intéressant documentaire des intervenants intitulé Pain ou coco, Moorea et les deux traditions, Coproduit par Wapiti Productions, France Télévisions RFO Polynésie et Canal Overseas Productions (2010), disponible sur: https://player.vimeo.com/video/104943192

Yannick FER est sociologue au CNRS, membre du centre Maurice Halbwachs (ENS-CNRS-EHESS-INRAE) à Paris. Ses recherches portent principalement sur les formes de l’autorité, de l’engagement et de l’institution au sein des courants évangéliques et pentecôtistes. Il s’est notamment intéressé aux rapports entre émotions religieuses, corps et cultures à partir d’enquêtes de terrain en Polynésie et d’une analyse des évolutions globales du pentecôtisme.

Gwendoline MALOGNE-FER est sociologue associée au centre Maurice Halbwachs (ENS-CNRS-EHESS-INRAE) à Paris. Ses travaux se situent à la croisée des études de genre, de l’anthropologie des migrations et de la sociologie du protestantisme et du catholicisme. Elle mène actuellement des recherches sur les migrants catholiques en région parisienne dans le cadre du programme ANR « Migrants catholiques dans une société plurielle. Ancrage religieux et social » dirigé par Valérie Aubourg.

21.06.2021, 14h15 – 15h45
Natalie Lang (National University of Singapore)
« La religion tamoule » à La Réunion : Hindouisme, laïcité, et reconnaissance

Natalie LANG est chercheuse postdoctorale au Asia Research Institute de l’Université nationale de Singapour. Ses recherches portent notamment sur l’anthropologie de la religion en contextes diasporiques et urbains. Elle est l’auteure de Religion and Pride: Hindus in Search of Recognition in La Réunion (Berghahn Books, 2021).

Beitrag von: Dimitri Almeida

Redaktion: Christoph Behrens